MISSIONS ET COLLECTIONS

NOS MISSIONS

 

Le Musée de la Mine et du Développement Durable a pour ambition :

  • D'assurer la sauvegarde, la valorisation et la diffusion des patrimoines matériels et immatériels liés à l'histoire minière du site du Bois-du-Luc.

  • De défendre une politique d'expositions temporaires et de valorisation du site visant à promouvoir les objectifs du développement durable selon ses trois piliers : écologique, social et économique.

  • D'assurer la conservation, la pérennité et le développement du site selon les enjeux et objectifs définis dans le cadre de la reconnaissance comme patrimoine mondial de l'humanité.

  • De contribuer au développement de la région du Centre à travers l'enrichissement en connaissances de sa population.

Toute l’équipe du Bois-du-Luc est animée d’un esprit commun : préserver et transmettre la richesse d’un patrimoine historique hors du commun. Cependant, le Musée de la Mine et du Développement Durable a également le regard tourné vers l’avenir.

 

Le développement durable

En 2016, l’Ecomusée du Bois-du-Luc est devenu le Musée de la Mine et du Développement Durable. Ce choix répond à une triple logique : une forme de réhabilitation d’une part, une volonté de pérennité patrimoniale d’autre part et enfin un engagement écologique. La communauté scientifique s’accorde en effet aujourd’hui pour dire que le réchauffement climatique est dû à l’augmentation des gaz à effet de serre issus pour une grande part de la combustion des énergies fossiles. Faire d’un ancien site minier un centre de réflexion, d’information et de sensibilisation aux grands enjeux environnementaux constitue à la fois un engagement éthique et sociétal mais également une restauration par rapport au passé industriel du site.

Interroger les limites de la croissance, de l’exploitation des ressources naturelles, la destruction et la fragmentation des écosystèmes, les pollutions corrélées aux catastrophes industrielles… autant de sujets qui nous permettent, au moyen d’expositions temporaires, d’activités d’éducation permanente, de formations, d’ateliers pédagogiques... de mettre en œuvre la formule de René Dubos « penser global, agir local » et de promouvoir un développement répondant aux besoins du présent sans plus compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs.

En 2021, le MMDD s'est concrètement engagé vers la transition en répondant au premier appel à organisations durables du SPW - Direction du développement durable. Cette démarche a engendré la création, en partenariat avec l'EFDD, d'une charte d'engagements en matière de développement durable comprenant un ensemble d'actions dont la réalisation est planifiée entre 2022 et 2027.

 

L'ouverture à l’art contemporain

Depuis plus de 25 ans, le musée est un des sites clefs de la biennale d’art contemporain ARTour organisée par C’est Central, le centre culturel de la ville de La Louvière. Par ailleurs nous accueillons depuis 2019 l’asbl Transculture, une association valorisant les arts sonores et numériques. Le Musée de la Mine et du Développement Durable a pour objectif de promouvoir les artistes contemporains en regard des thématiques qui lui sont propres par le biais :

  • D’œuvres de plasticiens offrant un regard sur l’histoire du site.

  • D’œuvres de plasticiens ouvrant le regard critique sur la question du développement durable.

  • D’expositions d’art contemporain en collaboration avec le GABOS, asbl d’éducation permanente présente sur le site.

  • D’outils pédagogiques permettant une lecture croisée entre patrimoine, art contemporain et développement durable avec une attention particulière sur les objectifs du PECA (Parcours d’Éducation Culturelle et Artistique).

Le musée proposera une exposition artistique par an et veillera à valoriser les œuvres d'artistes issus de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

 

DSC04873.jpg  DSC08078.jpg  Copie de Copie de 394A4713.jpg

 

NOS COLLECTIONS

 

Patrimoine mobilier, immobilier et archives

Le Musée de la Mine et du Développement Durable détient aujourd’hui une vaste collection. Elle  inclut entre autres du patrimoine mobilier, immobilier, des archives industrielles liées au charbonnage de Bois-du-Luc et se divise en deux grandes catégories :

  • Pièces relatives à l’activité minière provenant du travail d’extraction du charbon (machine d’extraction, sous-station électrique, portique de la salle d’exhaure…), de la gestion administrative de la société, de la menuiserie, des ateliers mécaniques et du travail de fonderie.

  • Pièces relatives à la vie quotidienne au sein du village provenant des activités de sports, de loisirs, d'art, d'artisanat, de la vie religieuse et domestique et des institutions créées par les Charbonnages : pharmacie, écoles, hospice et hôpital.

 

Au début de l'année 2021, une convention de dépôt a été signée avec l'asbl Le GABOS. Celle-ci confie la gestion des collections de l'ancien musée de la Mine Robert Pourbaix au Musée de la Mine et du Développement Durable. Elle se divise également en deux catégories :

  • Pièces et outils relatifs à l’activité minière provenant du travail d’extraction du charbon, à la gestion administrative de la société et à la géologie des sols.

  • Pièces relatives à la vie quotidienne au sein du village provenant des activités de sports, de loisirs, d'art, d'artisanat, de la vie religieuse et domestique et des institutions créées par les Charbonnages.

 

Le MMDD a donc aujourd’hui en gestion un patrimoine mobilier et immobilier de plus de 7000 entrées.

 

Patrimoine immatériel

Pour un site ayant connu une activité économique et sociale intense jusque dans les années 1970, collecter des témoignages oraux est inestimable. Ainsi depuis des années, un travail d’enquêtes ethnologiques de terrain est effectué et permet au Musée de la Mine et du Développement Durable de compter aujourd'hui sur un fonds composé d’une centaine de bandes sonores et d’enregistrements visuels. Ceux-ci sont essentiellement axés sur l’histoire du charbonnage et du site de Bois-du-Luc mais abordent également la vie sociale et culturelle de la région du Centre.

 

Documents relatifs à l’histoire minière, sociale et au site du Bois-du-Luc :

  • Vidéos traitant du thème de Bois-du-Luc.

  • Bandes sonores traitant du thème de l’histoire sociale.

  • Interviews abordant l’histoire minière.

  • Interviews filmées d’anciens mineurs et de témoins ayant participé à la vie de la cité du Bois-du-Luc (femme ou fille de mineur, institutrices, vicaire…).

 

Documents relatifs à l’Ecomusée :

  • Vidéos traitant du thème de l’histoire ouvrière.

  • Vidéos traitant du thème de l’évolution de La Louvière et de la région du Centre.

  • Vidéos traitant du thème des industries.

  • Bandes sonores abordant l’histoire de l’Ecomusée.

  • Interview abordant les industries de la région du Centre.

  • Vidéos traitant des thèmes des mines et des mineurs.

  • Interviews d’anciens travailleurs des charbonnages.

 

Une partie des collections fait l’objet d’un inventaire numérisé et est consultable sur le portail Collective Access.

 

Bois du Luc 115.tifIllu 5 Livrets ouvriers, collection Ecomusée du Bois-du-Luc.jpg